Activités en milieu naturel->Chaîne de montagnes de Orihuela->Géologie
Géologie

Pour chercher les origines de la Sierra de Orihuela, il faut remonter à la période triasique, il y a 240 millions d'années. A cette époque, dans la partie sud de la péninsule, il y avait une mer peu profonde au fond de laquelle les matériaux qui donneraient plus tard naissance aux roches de la chaîne de montagnes étaient sédimentés.

Il y a environ 70 millions d'années, la poussée de la plaque africaine dans son mouvement vers le nord a provoqué l'assèchement de cette mer et l'enfoncement des matériaux sous une pression et une température plus élevées, se compactant jusqu'à devenir des roches métamorphiques. Enfin, depuis environ 8 millions d'années, la "collision" de la plaque africaine avec la plaque européenne produit les plis et soulèvements du terrain qui ont donné naissance à la Sierra de Orihuela et en général au relief de la région.

La Sierra de Orihuela est l'un des rares endroits de la province d'Alicante où il y a eu des mines de métaux dans le passé. Le plus important est lié au fer. En divers points du versant sud de la sierra, et dans le Barranco de las Minas situé sur le versant nord, il existe des mines et des perspectives minières pour ce métal. La plupart datent du 19ème siècle, bien qu'il existe des preuves d'une activité minière depuis la préhistoire. Ces mines sont constituées d'un simple puits ou d'une galerie horizontale, mais il en existe aussi des plus complexes. Les minéraux les plus importants sont l'oligisto ou l'hématite et la goethite, bien que la sidérite, la pyrite et l'ocre aient également été décrites. Certains silicates associés à ces minéralisations sont l'amiante ou l'amiante (crocidolite) ou la calcédoine. A noter également la mine de cinabre, pour l'extraction du mercure, connue sous le nom de mine Santa Matilde.

Cette mine, située sur la colline de l'Oriolet à côté du quartier de San Antón, a été ouverte en 1863 et est restée active pendant deux ou trois ans. De plus, dans la Sierra de Orihuela, dans le district de La Aparecida, il existe des minéralisations de cuivre à des niveaux de quartzites triasiques. Comme curiosité, il y a des références à la présence de cuivre natif, d'argent et d'or (qui, selon certains auteurs, donne le nom à la ville, "Aurariola". Ces minéralisations se poursuivent dans la Sierra del Puerto, déjà dans la région de Murcie.

Enfin, du fait de la nature carbonatée des roches, la calcite est abondante. Il y a aussi des références à diverses mines de gypse et carrières d'albâtre. Les minéralisations métalliques de la Sierra de Orihuela (fer, cinabre et cuivre) se sont formées dans l'une des principales périodes « métallogénétiques » de la Cordillère bétique : le Trias. Son origine peut être liée à l'activité volcanique. Les minéralisations d'Orihuela sont associées à des affleurements de métabasites, qui sont des roches magmatiques.

À première vue, la Sierra de Orihuela peut sembler être une masse rocheuse uniforme, mais en réalité, il existe cinq principaux ensembles de roches :

Carbonates · Composition calcaire et dolomitique, de couleur grise et d'aspect compact. Ils constituent la majeure partie de la Sierra de Orihuela.

Phyllites et quartzites · Ils proviennent respectivement du métamorphisme des argiles et des grès. De couleur violette, gris bleuâtre ou verdâtre. On les trouve sur le versant sud de la sierra et dans le ravin de Baronesa.

Chalcoesquistas · Ils sont le produit du métamorphisme marneux. Ils ont des tons jaunâtres ou brun clair. Abondant sur le chemin qui monte à la Cruz de la Muela.

Métabasites · Ce sont des roches ignées (gabros-diorites) pauvres en quartz, c'est-à-dire basiques du point de vue géochimique, constituées de cristaux de plagioclase et de pyroxène avec quelques amphiboles (hornblende et actinolite), qui ont subi un métamorphisme. D'où le nom attribué à ce type de roche : méta- (métamorphisme) et -basite (roche basique). Le Cerro del Oriolet est une ancienne carrière de métabasites, qui fournissait la pierre pour la fabrication de pavés.

Brechas · Roches sédimentaires générées par l'accumulation de fragments d'autres roches qui proviennent de l'érosion des montagnes. Ils forment les cônes alluviaux qui entourent la chaîne de montagnes.



CONCEJALÍA DE DEPORTES
Alcalde Vicente Escudero, 2
03300 Orihuela
Palacio del Agua: 966 076 100 Extensiones 3400-3401
Oficinas Clequali Orihuela: 687 666 665
CDM Playas de Orihuela: 603 749 826

Emails
Concejalía de Deportes: deportes@orihuela.es
Deporte Escolar: deporteescolar@orihuela.es
Ofi. Clequali Orihuela: deportes.orihuela@serveforyou.es
CDM Playas de Orihuela: recepcionorihuela@vectoris.es Revista: revistadxtsorihuela@gmail.com
Spot "Hemos vuelto para quedarnos"